Saison 3 Mooc #archinfo : 1/3 adapter le rythme

La saison 3 du MOOC sur l’architecture de l’information démarrera le 18 janvier 2017. Les inscriptions sont ouvertes. On retrouvera les mêmes enseignements qu’au cours des saisons précédentes, mais, outre un approfondissement de chaque séquence par un module complémentaire, trois modifications d’importance seront proposées : un aménagement du rythme de travail, une gestion différente des livrets d’architecte par une géolocalisation et une séquence originale entièrement dédiée à l’Afrique subsaharienne.

Ne pas se tromper d’objectif

Il convient de ne pas se tromper d’objectif dans un MOOC. L’important n’est pas de faire du chiffre sur le nombre d’inscrits, même s’il est toujours réjouissant de constater que ceux-ci se comptent en milliers. L’essentiel est le chiffre de ceux qui apprennent. J’ai déjà montré l’absurdité des débats sur les réussites dans les MOOC dans un précédent billet. On peut clarifier le propos en distinguant quatre fonctions :

  • l’information, l’inscription au MOOC marque au minimum une volonté de s’informer sur le sujet. Celle-ci pourra prendre les formes les plus diverses, depuis un simple balayage rapide de quelques ressources jusqu’à la réalisation de tous les exercices. Ils ont été 5183 dans la saison 2 du MOOC #archinfo.
  • L’éducation, au sens d’éducation populaire, concerne ceux qui investissent de leur temps dans le MOOC pour comprendre les notions présentées. Un marqueur permet de les repérer : la réalisation des quiz. 1741 apprenants ont fait le premier quiz et 589 ont reçu l’attestation validant 70% de réussite à l’ensemble des quiz.
  • Le terme formation est plus adapté à ceux qui ont fait les exercices d’approfondissement proposés, la cadence 2 du MOOC, concrétisée par un livret évalué par les pairs. Environ 550 ont démarré un livret, 66 sont allés jusqu’au bout et 60 ont eu la note suffisante pour recevoir l’attestation de réussite correspondante.
  • Enfin, 10 apprenants ont poursuivi leur formation dans le diplôme de conduite de projet en architecture de l’information proposé par l’ENS de Lyon. Ces derniers sont entrés dans un processus de formation continue classique. Nous les avons rencontrés et ils ont reçu une certification.

L’ensemble est résumé dans le graphique ci-dessous. L’objectif principal d’un MOOC est alors symbolisé par  les deux barres horizontales bicolores : transformer les éduqués et formés potentiels en éduqués et formés effectifs, déplacer le curseur pour augmenter le bleu au détriment du rouge.

participants-au-mooc-archinfo-saison-2-2016Participants au MOOC #archinfo Saison 2 (2016)

Adapter le rythme du MOOC à la situation des apprenants

Pour cela, nous avons constaté qu’un frein important à la réalisation des quiz comme celle des exercices de la cadence 2 était le rythme de l’enseignement et des travaux demandés. Ce constat est issu des analyses des statistiques et aussi des réponses au questionnaire envoyé aux étudiants. Voici un extrait du billet analysant les statistiques de réalisation des quiz :

« La cohorte des apprenants ayant terminé le MOOC se divise par son rythme de travail en deux catégories qui, pour cette saison de ce MOOC particulier, ont réuni environ le même nombre d’apprenants : une catégorie d’assidus pour laquelle le rythme hebdomadaire était approprié ; une catégorie d’intéressés, mais qui préfère, sans doute pour des raisons diverses contraintes ou choisies, avancer à son propre rythme. »

La difficulté consiste donc à ajouter une respiration pour ceux qui s’essoufflent sans « casser le rythme » de ceux qui font l’effort de suivre le calendrier. Sachant que nous avons six séquences de cours réparties sur six semaines, nous allons tester pour la saison 3 la formule suivante :

rythme-du-mooc-archinfo-saison-3Rythme du MOOC #archinfo Saison 3

Pour redémarrer à la fin de la pause, nous avons la chance d’avoir à Lyon la Journée mondiale de l’architecture de l’information que se tiendra tout autour de la planète le 18 février 2017. Il est prévu quelques surprises pour les apprenants à cette occasion.

Le graphique ci-dessous montre la progression du nombre d’apprenants ayant réalisé le dernier quiz de la séquence 3 du MOOC, semaine après semaine. La première colonne, d’un peu moins de 250 apprenants, est celle de la semaine 3. On observe une augmentation régulière, sans ralentissement perceptible, y compris dans les trois dernières semaines, c’est-à-dire après la fin des cours, après la séquence 6. Il est donc vraisemblable que cette pente ne sera pas affectée par la pause au milieu du MOOC et qu’elle se poursuivra simplement sur deux semaines supplémentaires.

quiz-s3-6-mooc-archinfo-saison-2Apprenants ayant réalisé le dernier quiz de la séquence 3 du MOOC #archinfo Saison 2

On peut même faire l’hypothèse que l’on devrait avoir largement plus d’une centaine d’éduqués effectifs supplémentaires, en prenant la réalisation des quiz de la séquence 4 de la saison 2 comme référence pour la séquence 6 de la saison 3. L’objectif pour la saison 3 pourrait être alors de dépasser les 700 éduqués en architecture de l’information.

L’effet sur les formés, ceux qui réalisent les exercices du livret, devrait être proportionnellement encore plus puissant, d’autant que nous avons prévu d’autres mesures d’accompagnement pour remplacer la plateforme d’édition. Mais réservons cette présentation pour un prochain billet.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 29/09/2016

    […] Le premier billet traite de la question du rythme du MOOC. […]

  2. 10/11/2016

    […] Pour les nouveautés de la saison 3, c’est ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *